Il y a cette silhouette blanche centrale qui est apparue en premier, lumineuse et évidente…

Dans l’espace de ce tableau, l’air est une énergie aussi fluide et coulante que l’eau, chargée de présences sans vide, et tout, la moindre parcelle de ce qui nous entoure semble constitué de quelque chose, semble être quelque chose de vivant et de vibrant, mais qui peut à tout moment se dissoudre dans l’ensemble pour se transformer en autre chose.

Il y a du mouvement, il y a du mélange, il y a cette sensation d’être portée par les flots.

Des âmes encore, des présences, beaucoup de couples, et ces gardiens, ces animaux gardiens et sacrés, un bouquetin inattendu avec un talisman, un chien au collier d’or, perroquet, poissons, dragon – hippocampe… quel étrange monde….

Derrière le sage dont les chakras du cœur et du 3ème œil irradient, se trouve un autre guide, et l’esprit d’une femme qui nous regarde. elle est là, elle est derrière, elle est en lui, elle est esprit. Elle est lui, aussi.

Du monde, beaucoup de monde… des couples… l’union,… je sens venir un autre thème, un autre message. Un autre dessin pointe le bout de son nez, je dois prendre une autre feuille…

Quel monde étrangement plein… Ne serions nous pas seul dans l’univers?